FOLMER Roger

*1938, Luxembourg

De 1977 à 2012, il était chargé de cours au Lycée Technique de Bonnevoie ainsi qu’au Lycée Technique du Centre à Luxembourg-Ville.

Guy Didier vit aujourd’hui en retraite à Luxembourg.

Roger raconte que depuis son enfance, le dessin jouait un rôle important dans sa vie.

Il est né en 1938 à Luxembourg-Ville en tant que troisième d’une fratrie de quatre garçons. Son instituteur trouvait qu’il savait bien dessiner. Qu’il n’a pas réussi à faire de son talent une profession est dû au fait qu’il était très observateur et que ses dessins devenaient trop réalistes. C’était de l’artisanat, mais pas de l’art. Malgré cela, il a trouvé une voie pour développer son talent.

Pendant 45 ans, il travaillait dans l’enseignement, 10 ans comme instituteur et ensuite, après des études spécialisées, comme professeur au Centre de  Logopédie, la plupart du temps avec des élèves malentendants. Là, il dessinait chaque jour au tableau noir pour expliquer aux enfants des concepts ou des situations. Dans les années 60, il a illustré pendant trois ans et pendant son temps libre les nouveaux manuels de français Nous parlons français.

Une petite anecdote : A l’époque, dans l’École Normale est né « Flammang », un petit bonhomme carré qui faisait souvent son apparition au tableau noir ou sur des feuilles circulant sous les bancs et qui illustrait des termes et des situations d’une manière humoristique. Un jour, parce qu’un élève l’avait dévissé, le dos de


 

son banc est tombé par terre avec fracas. Le professeur, très en colère, voulait connaître le responsable de cet incident. Quelqu’un répondit « Flammang », bien qu’il n’y avait personne de ce nom dans la classe.

Pendant un certain temps, Roger