Patricia THIELEN
Patty

*1969, Ettelbruck (L)

Patty (Patricia) Thielen est née le 17 juin 1969 à Ettelbruck. Elle est une des rares femmes caricaturistes/cartoonistes luxembourgeoises et professeur d’éducation artistique au Lycée Technique d’Ettelbruck.

Au Lycée Classique de Diekirch elle s’orienta vers la section d’art plastique. En 1988, son diplôme de fin d’études secondaires en poche, elle entama une formation à l’École de Secrétariat Grandjean à Luxembourg dont elle sortit diplômée l’année suivante. Patty décida alors de se consacrer de nouveau à sa passion et s’inscrivit à l’Institut St. Luc à Bruxelles. Elle passa avec brio une formation en Arts Plastiques (Illustration) en 1993 avec la mention grande distinction. La même année elle s’inscrivit à l’Université des Sciences Humaines de Strasbourg dont elle sortit avec son Diplôme de Maîtrise en Arts Plastiques en 1996. Par la suite elle s’engagea dans la carrière de professeur d’éducation artistique.

À partir des années 1990 Patty publia dans divers domaines : publicité, cartoon/caricature, illustration, peinture et dessin.

Ainsi de 1992 à 1997 elle fut un membre actif de la Kiischpelter Cartoonale. De 1994 à 1997 elle fut chargée de cours de l’atelier Cartoon dans le cadre de la Summerakademie à Wilwerwiltz et à Luxembourg, organisée par le CEPA. En 1993 elle obtint le 1er prix au Concours d’Illustration pour Tremplin à Bruxelles. L’année suivante elle emporta le prix du public à la Kiischpelter Cartoonale. Puis en 1995 suivirent le prix du concours Sujet Libre au Lellger Konschtfestival et en 1996 le 4ème prix au International Cartoon-Festival Knokke-Heist.

De 1994 à 1997 elle fournit les illustrations pour le magazine de jeunesse Zack et le Marienkalender. En 1994 et 1995 elle fut engagée par la Fédération Luxembourgeoise des Editeurs à la Foire du Livre de Francfort et produisit les illustrations pour le concours Schreiw mer eng Geschicht dans le cadre du 1er et 2ème Salon du Livre de l’Enfance et de la Jeunesse. Depuis, elle a surtout illustré des livres d’auteurs luxembourgeois, notamment ceux d’Henri Losch.

Les œuvres de Patty Thielen sont indubitablement d’une qualité technique et graphique rarement égalée au Luxembourg. Ses travaux humoristiques, bien que critiques, n’offensent jamais le bon goût. Son art n’est pas agressif et se prête mieux à la critique sociale que politique.