Carlo SCHMITZ

*1959, Luxembourg
lb.wikipedia.org/wiki/Carlo_Schmitz

Carlo Schmitz, millésime 1959, est caricaturiste au magazine forum et exerce la fonction de professeur d’éducation artistique au Lycée de Garçons d’Esch-sur-Alzette.

Carlo a fait ses études à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, département de la Communication visuelle, et à l’Institut d’Arts plastiques à Strasbourg.

En 1977, Carlo débuta avec des caricatures dans l’hebdomadaire Revue ; à partir de 1985, il publia régulièrement des dessins dans forum pour s’arrêter vers le milieu des années 1990, et d’y réapparaître en 2010. Ses caricatures sociocritiques s’intègraient bien dans ce mensuel tout en travaillant sur des thèmes sociaux ; évitant l’illustration par simple reflet d’un contenu de texte, les dessins cherchent à être autonomes avec niveau de lecture propre.

Une caricature raconte une histoire. Lui-même décrit ses caricatures comme « réalistes », interpellant le profane : personnages - petite tête sur gros ventre - dessinés d’un trait de plume fin, simplifiés, aux proportions souvent irréalistes. Ses représentations paraissent aussi bien minimalistes que complexes, mais proches de la réalité en termes d’information.

Les influences artistiques sont multiples : Bosch, Daumier, Grosz, Dix, Ungerer, etc. ; mais Carlo aime aussi citer son ami François Didier !

 

L’art permet de mettre à nu la réalité et, bien souvent, d’en montrer l’absurde.

Humoristique ou non, chez Carlo Schmitz, la caricature comme outil d’information et de critique possède une valeur pédagogique dans la lutte contre l’obscurantisme.


Biblio:
Livres: „Commedia del Arte“ (+M. Raus) 1994 ; „Musikalische Federspiele“ (+R. Harsch) 1996, „DUDA, Kurioses aus dem Rotstiftmilieu“ (+ R. Harsch) 2011 – „The Hoogen-Stoogen Tulip (+ R. Schofield) 2013, „D’Glühschwengschen“ (+N. Wagener/ L. Caregari) 2016.
Collection APESS :
H. Gehlhausen : „Satiren und Glossen I & II“ (1994 ; 1997)
R. Harsch: „Kalendarium für geplagte Stadt- und Landleut“ (1997) „Laub und Nadel (2000) „PARODIES… und DAS“ (2004)
Nic Klecker „Chroniques et Ergotages“ 1998
Cahiers Luxembourgeois: Pir Kremer „Méi wéi honnert Pärelen“ (1995)
Éditions Phi: Carla Lucarelli : Dekagonon (2016)